Nettoyer Debian

De Analyse Développement Hacking
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Glider.png

Le wiki : Accueil - Administrateur - Bureautique - Développeur - Intégrateur - Marketing - Multimédia - Objets numériques - Jeux - We make Hack

Le site : Accueil du site - Annuaire - Blog - Forum - Outils - Utilisateur
Le FTP : Accueil du FTP - Le privatebin : Accueil du privatebin
Le Redmine : Accueil du Redmine

Nettoyer Debian

Vérifier l'espace disque restant disponible

# Vérifier l'espace disque restant disponible :
df -h

Deborphan

Deborphan recherche les paquets orphelins qui ne sont plus utilisés, pas les fichiers de conf obsolètes.
Dans un premier temps on peut l'utiliser sans option.
apt-get remove --purge `deborphan --guess-all`
Attention! Deborphan considère certaines librairies comme inutilisées quand aucun paquet n'en dépend de manière essentielle alors qu'elles apportent des fonctionnalités utiles (Codec divX...).

Localepurge

# Localepurge récupère l'espace gaspillé sur le disque par des fichiers de locales et des pages de manuels non nécessaires.
# Il sera automatiquement invoqué à chaque installation avec apt.
# Installer Localepurge :
sudo apt install localepurge
# Lancer Localepurge :
localepurge
# Si localepurge ne fonctionne pas :
localepurge
bash: localepurge : commande introuvable
# Peut-être que la variable $PATH ne contient pas les chemins par défaut ?
echo $ PATH
# Devrait donner quelque chose comme :
/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/sbin:/bin:/usr/sbin:/usr/bin:/root/bin
# Sinon, reconfigurer les variables :
export PATH="/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/sbin:/bin:/usr/sbin:/usr/bin:/root/bin"
# Sinon, utiliser :
su -
# Au lieu de :
su root
# Relancer la commande :
localepurge

Nettoyer les caches apt

# La première commande supprime tous les paquets .deb présents dans le cache dont une version plus récente est installée.
apt-get autoclean
# La deuxième commande supprime tous les paquets du cache, et non pas seulement ceux obsolètes comme la commande précédente.
apt-get clean
# La troisième commande supprime les dépendances qui ne sont plus nécessaires.
apt-get autoremove

Vider le répertoire temporaire

sudo rm -rf /tmp/*
sudo rm -rf /var/tmp/*

Nettoyer les kernels

# Connaître son kernel actif :
sudo uname -r
# Lister les kernels installés :
sudo dpkg --list 'linux-image*'
# Nettoyer un kernel qui n'est plus utilisé :
apt purge linux-image-4.6.0-1-amd64 linux-headers-4.6.0-1*

Fichiers de configurations

# Cette commande indique les fichiers de configuration qui ne sont pas installés par un paquet.
dpkg -S /etc/init.d/* | grep "no path"
# Supprimer les fichiers de configuration associés à des paquets désinstallés.
dpkg --purge `dpkg --get-selections|awk '/deinstall/ {print $1}'`
# Repérer les fichiers de configuration orphelins
dpkg -l | awk '$1~/^rc$/{print $2}' | xargs echo
Supprimer les fichiers de configuration orphelins
dpkg -P $(dpkg -l | awk '$1~/^rc$/{print $2}')
# Une fois par mois, éliminer les fichiers de configuration des paquets qui ont été désinstallés et non purgés.
# Identifier les fichiers de configuration "orphelins" :
aptitude search ~c
# Purger les fichiers de configuration "orphelins"
aptitude purge ~c

Vider les corbeilles : 3 types de corbeilles sont à prendre en compte

La corbeille utilisateur : ~/.local/share/Trash/ . pour la vider proprement:
rm -Rf ~/.local/share/Trash/*
La corbeille administrateur : /root/.local/share/Trash/ . pour la vider proprement:
rm -Rf /root/.local/share/Trash/*
Les corbeilles externes : situées sur vos disques dur externes, elles sont généralement nommées /media/votre_disque/.Trash_1000, ce qui correspond à votre identifiant utilisateur (uid)

Trouver les paquets supprimés mais non purgés

# Trouver les paquets supprimés mais non purgés :
dpkg -l |grep "^rc"
# Simuler la suppression :
aptitude --simulate purge ~c
# Purger :
aptitude purge ~c

Nettoyer les miniatures

# Nettoyer les miniatures :
rm -Rf ~/.thumbnails

Vider l'historique du terminal

# Afficher les 10 dernières commandes :
history | tail -n 10
# Écrire un contenu vide dans le fichier :
>.bash_history
# Pour une suppression immédiate et radicale :
rm ~/.bash_history
# Effacer l'historique des commandes dans un shell Bash :
history -c
# La directive -w remplace l'historique général des commandes par l'historique du shell courant qui vient d'être effacé.
history -w
# Supprimer une seule entrée :
history -d 51
# Supprimer plusieurs entrées, ne fonctionne pas très bien :
for (( i=27; i <= 42; i++ )) 
do 
history -d $i 
done
# Alternative pour supprimer plusieurs entrées, ouvrir directement le fichier :
nano ~/.bash_history
# Rappel de la dernière commande :
!!
# La 23ème commande :
!23
# L'avant-dernière commande :
!-2
# La dernière commande contenant le mot "profile" :
!?profile
# Substitution dans la dernière commande :
^13^14^
L'historique des commandes est enregistré à chaque fermeture de session dans le fichier ~/.bash_history
Pour éviter les doublons dans ce fichier, et donc, dans l'historique accessible à la ligne de commande, rajouter la ligne suivante dans ~/.bash_profile :
# La commande fonctionne immédiatement après avoir redémarré le terminal.
export HISTCONTROL=ignoredups
Forcer la mise à jour immédiate du fichier historique à chaque nouvelle commande, en ajoutant ou en modifiant la variable suivante dans le fichier ~/.bashrc :
PROMPT_COMMAND='history -a ; history -r'
# Ajouter un commentaire servant en quelque sort d'étiquette à la suite d'une commande.
# L'historique doit être activé !
/chemin/vers/commande --ultra=longue --complication --long # PenseBete
Rechercher cette commande avec ctrl-R et le mot clé PenseBete.
################
### A revoir ###
################
# Plus pratique, créer un alias dans le fichier .bashrc qui permettrait de ne pas loguer dans l'historique les commandes précédées d'un espace :
export HISTCONTROL=ignorespace
# Cette commande pourrait s’avérer contraignante.
# Ne plus enregistrer le shell courant qui reste en RAM :
unset HISTFILE
# Activation de la date et de l'heure dans la commande history :
HISTTIMEFORMAT= »[%d/%m/%Y %T]  »
# Ne pas laisser de trace dans .bash_history pour certaines commandes.
# [ t]* consiste à mettre un espace puis taper la commande, cette commande ne figurera pas dans .bash_history
export HISTIGNORE= »[ t]*:history:exit:firefox »
# Pour que la commande history contienne 20 000 entrées au lieu des 500 normalement :
sudo sh -c "echo '\nHISTFILESIZE=20000\nHISTSIZE=20000\nHISTCONTROL=ignoredups' >> /etc/environment"

Vider le journal journalctl

 # Conserver les deux derniers jours :
sudo journalctl --vacuum-time=2d
# Conserver les 500 derniers Mo :
sudo journalctl --vacuum-size=500M
# Une méthode radicale pour nettoyer l'intégralité du journal :
sudo journalctl --rotate
sudo journalctl --vacuum-time=59seconds
# Éditer le fichier de configuration du journal depuis systemd :
sudo nano /etc/systemd/journald.conf
# Définir la valeur à respecter pour le journal :
SystemMaxUse=100M
# Redémarrer journalctl :
sudo systemctl restart systemd-journald
# Pour plus d'informations :
man journalctl
Systemd possède son propre mécanisme de journalisation, syslog n'est plus requis par défaut.
Le paquet rsyslog est toujours installable, mais pourquoi utiliser 2 mêmes outils sur un même système ?
Voici quelques commandes utiles pour se repérer avec journalctl : https://www.linuxtricks.fr/wiki/systemd-utiliser-journalctl-les-logs-de-systemd

Fichiers oubliés

# Identifier des fichiers temporaires oubliés :
sudo find / -ignore_readdir_race -name "*~"
# Préférer une suppression manuelle.
# Supprimer les fichiers temporaires oubliés :
sudo bash
for f in $(find / -ignore_readdir_race -name "*~"); do rm $f; done
# Cette commande semble avoir des effets de bord !
# Les messages suivants sont affichés :
# find: ‘/proc/1688/task/1688/net’: Argument invalide
# find: ‘/proc/1688/net’: Argument invalide
# find: ‘/proc/26044’: Aucun fichier ou dossier de ce type

Fichiers sans propriétaire

# Vérifier si des fichiers sans propriétaire existent. En théorie il ne devrait pas y en avoir.
sudo find / -ignore_readdir_race -nouser -nogroup

Rechercher les gros fichiers

# fichiers de plus de 500 Mo :
find / -type f -size +500000k -exec ls -lh {} \; | awk '{ print $9 ": " $5 }'

Localiser les répertoires qui contiennent le plus de données

# Localiser les répertoires qui contiennent le plus de données.
sudo du -sh /*
# Afficher la taille des répertoires dans un ordre croissant.
sudo du -S | sort -n

Bleachbit

# Bleachbit nettoie automatiquement le système pour conserver de bonnes performances et supprimer les fichiers devenu inutiles et qui laissent également des traces quant à l'utilisation du système.
# Installer bleachbit depuis le dépôt de Debian :
sudo apt install bleachbit
bleachbit
# Installer bleachbit depuis le dépôt de la version stable du site officiel :
Depuis le site officiel : https://www.bleachbit.org/download/linux

C'est la version bleachbit_3.2.0_all_debian10.deb qui est actuellement disponible : https://download.bleachbit.org/bleachbit_3.2.0_all_debian10.deb
wget https://download.bleachbit.org/bleachbit_3.2.0_all_debian10.deb
sudo dpkg -i bleachbit_3.2.0_all_debian10.deb
# Installer bleachbit depuis le dépôt officiel de Github :
Depuis Github : https://github.com/bleachbit

git clone https://github.com/bleachbit/bleachbit.git
make -C po local
python3 bleachbit.py
# Source complémentaires pour utiliser Bleachbit en ligne de commandes:
https://docs.bleachbit.org/doc/command-line-interface.html
https://tutox.fr/2018/11/30/bleachbit/

Fslint

# Fslint, un outil complémentaire à Bleachbit.
# Permet de trouver des doublons, et, d'autres erreurs.
# Source : http://la-vache-libre.org/fslint-un-petit-couteau-suisse-a-garder-sous-la-patte/
# Installer Fslint
sudo apt install fslint

Supprimer les noyaux obsolètes

Inutile de conserver un noyau obsolète, si le nouveau noyau mis à jour permet à votre système de fonctionner.
Dans le cas de GNU/Linux Mint, sur une année d'utilisation, plusieurs Gigas peuvent être récupérés.

Bibliographie

Ok.png Nettoyer sa Debian : https://wiki.debian-fr.xyz/Nettoyer_sa_Debian

NAVIGATION

PARTICIPER ET PARTAGER

Bienvenue sur le wiki de Vision du Web.
De nombreuses pages sont partagées sur ce wiki.
Créer un compte utilisateur pour participer sur le wiki.
Les pages présentées sur le wiki évoluent tous les jours.
Certaines recherches sont peu abouties et incluent des erreurs.
Utiliser la recherche interne du wiki pour trouver votre contenu.
La page de discussion de Visionduweb vous permet de poser une question.
Utiliser la recherche interne du site pour chercher dans tout le contenu.
Améliorer le contenu des pages avec vos retours depuis l'onglet discussion.
Ce contenu ne doit pas servir à nuire à autrui ou à un système informatique.
Protéger votre système Linux ou Windows avec cette page dédiée à la sécurité.

SOUTENIR CE WIKI

Soutenir le wiki avec un don en monnaie numérique :
AEON - Bitcoins - Bitcoins Cash - Bitcoins Gold - Bitcore - Blackcoins - Basic Attention Token - Bytecoins - Clams - Dash - Monero - Dogecoins - Ğ1 - Ethereum - Ethereum Classique - Litecoins - Potcoins - Solarcoins - Zcash

OBTENIR DE LA MONNAIE NUMERIQUE

Obtenir gratuitement de la monnaie numérique :
Gagner des Altcoins - Miner des Altcoins.